Recherche avancée
visiter
2564
Date de mise à jour: 2012/03/14
Condensé de la question
Qui sont les personnes qui ont assisté à l’enterrement du prophète (que Dieu le bénisse, lui et les siens).
Question
Est-il vrai de dire que sauf les membres de sa famille, c'est-à-dire, la vénérée Fatima (bénie soit-elle) et le vénéré Imam Ali (béni soit-il), furent présents à l’enterrement du prophète (que Dieu le bénisse, lui et les siens), et que d’autres personnes comme Abu Bakr, Uthman et Umar, étaient, en ce moment-là, en train de lui désigner un successeur ?
Résumé de la réponse

D’après ce qui est écrit dans les sources  histoire et d’hadiths des Sunnites, Ali Ibn Abi Talib, Fazl Ibn Abbas, et Oussama Ibn Zayd firent le lavage du corps du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) -Abbâs Ibn Abd Al-Muttalib, suivi par des Bani Hashîm, furent les premiers à prier sur le corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Puis, les Ansars, les Mouhajirines, et les gens  succédèrent, par groupes, pour prier sur le corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Le noble prophète(S.W.A), fut enterré trois jours plus tard. Ali, Fazl et Oussama descendirent à l’intérieur de la tombe et inhumèrent le corps embaumé du noble prophète(S.W.A).  D’après ce qui est rapporté, bien que des personnes comme Abu Bakr et Umar prirent, tout comme les autres musulmans, sur le corps du noble prophète( que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), mais, ces derniers n’étaient pas présents à la cérémonie de son enterrement.

Réponse détaillée

Dans les sources historiques et d’hadiths des Sunnites, la cérémonie de l’enterrement du noble prophète de l’islam( que Dieu le bénisse, lui et les siens), s’est déroulée, de la manière suivante : «Waki'a bin al-Jarrah et Abdullah Ibn Numayr, d’Ismaël Ibn Abu Khalid, citent Amer qui dit que le lavage du corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens, fut effectué par Ali Ibn Abi Talib( béni soit-il), Fazl Ibn Abbas, Oussama Ibn Zayd. S’occupant du lavage, Ali (béni soit-il),  dit : «  Que mon père et ma mère soient sacrifiés pour toi, toi qui es propre, mort et vivant ». Fazl et Oussama avaient tenu le rideau. La même chose est rapportée par Yaqoub Ibn Ibrahim Ibn Sa’ad qui, lui, cite son père, lui aussi, de Salah Ibn Kissan, lui aussi, d’Ibn Shahab. De même, Aram Ibn Fazl, citant Hammad Ibn Zayd, citant Mouammar, citant Zahri,  a rapporté la même chose. 1 [1]Muhammad Ibn Umar (al-Waqidi), d’Ibn Abu Sabra, d’Abbas Ibn Abdullah Ibn Ma'bad, de son père, d’Abdullah Ibn Abbas qui dit : «   Abbas Ibn Abd ul-Muttalib, suivi par des Bani Hashîm, furent les premiers à prier sur le corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Puis, les Ansars, les Mouhajirines, et les gens  succédèrent, par groupes, pour prier sur le corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Ce fut, ensuite, le tour des enfants et des femmes pour le faire ». 2[2] Waki’a Ibn Jarrah et Abdullah Ibn Numayr, d’Ismaël Ibn Abu Khalid, citent 'Âmir qui dit  qu’Ali, Fazl et Oussama descendirent à l’intérieur de la tombe et inhumèrent le corps embaumé du noble prophète, que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants. 'Âmir dit : «  Marhab ou Ibn Abu Marhab m’a raconté qu’ils amenèrent, aussi, avec eux,  Abd ul-Rahman Ibn Ouf, dans la tombe. Dans son hadith, Waki’a, citant Cho ‘bi dit que les proches du défunt s’occupent de cela. Waki’a Ibn Jarrah et Fazl Ibn Dakin, de Charik, de Jabir,  de 'Âmir, rapporte qu’il dit que quatre personnes sont descendus dans la tombe pour enterrer le corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Dans son hadith, Fazl dit que quelqu’un qui avait vu avec ses propres yeux, ces quatre personnes, lui avait raconté cela. Fazl Ibn Dakin, de Sofyan Thawri, d’Ismaïl, d’Amer rapporte que Marhab ou Ibn Abu Marhab lui avait «  J’ai vu quatre personnes dans le tombeau du prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants, et l’une d’entre elles, c’est Abd ul-Rahman Ibn Ouf. 3 [3]Par conséquent, bien que des personnes comme Abu Bakr et Umar prirent, tout comme les autres musulmans, sur le corps du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), mais, ces derniers n’étaient pas présents à la cérémonie de son enterrement, car, s’ils y étaient présents, il se considéraient comme un honneur de descendre à l’intérieur de la tombe du prophète ( que Dieu le bénisse, lui et les siens) et ils ne perdaient pas cette grande félicité.

 


[1] Al-Tabaqat al-Kubra, Traduction, t.2, p.262.

[2] Idem, p.272.

[3] Al-Tabaqat al-Kubra, Traduction, t.2, p. 281.

 

 

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

Catégories

Random questions

populaire

Liens