Recherche avancée
visiter
2864
Date de mise à jour: 2012/03/14
Condensé de la question
Qui sont les personnes qui ont assisté à l’enterrement du prophète (que Dieu le bénisse, lui et les siens).
Question
Est-il vrai de dire que sauf les membres de sa famille, c'est-à-dire, la vénérée Fatima (bénie soit-elle) et le vénéré Imam Ali (béni soit-il), furent présents à l’enterrement du prophète (que Dieu le bénisse, lui et les siens), et que d’autres personnes comme Abu Bakr, Uthman et Umar, étaient, en ce moment-là, en train de lui désigner un successeur ?
Résumé de la réponse

D’après ce qui est écrit dans les sources  histoire et d’hadiths des Sunnites, Ali Ibn Abi Talib, Fazl Ibn Abbas, et Oussama Ibn Zayd firent le lavage du corps du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) -Abbâs Ibn Abd Al-Muttalib, suivi par des Bani Hashîm, furent les premiers à prier sur le corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Puis, les Ansars, les Mouhajirines, et les gens  succédèrent, par groupes, pour prier sur le corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Le noble prophète(S.W.A), fut enterré trois jours plus tard. Ali, Fazl et Oussama descendirent à l’intérieur de la tombe et inhumèrent le corps embaumé du noble prophète(S.W.A).  D’après ce qui est rapporté, bien que des personnes comme Abu Bakr et Umar prirent, tout comme les autres musulmans, sur le corps du noble prophète( que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), mais, ces derniers n’étaient pas présents à la cérémonie de son enterrement.

Réponse détaillée

Dans les sources historiques et d’hadiths des Sunnites, la cérémonie de l’enterrement du noble prophète de l’islam( que Dieu le bénisse, lui et les siens), s’est déroulée, de la manière suivante : «Waki'a bin al-Jarrah et Abdullah Ibn Numayr, d’Ismaël Ibn Abu Khalid, citent Amer qui dit que le lavage du corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens, fut effectué par Ali Ibn Abi Talib( béni soit-il), Fazl Ibn Abbas, Oussama Ibn Zayd. S’occupant du lavage, Ali (béni soit-il),  dit : «  Que mon père et ma mère soient sacrifiés pour toi, toi qui es propre, mort et vivant ». Fazl et Oussama avaient tenu le rideau. La même chose est rapportée par Yaqoub Ibn Ibrahim Ibn Sa’ad qui, lui, cite son père, lui aussi, de Salah Ibn Kissan, lui aussi, d’Ibn Shahab. De même, Aram Ibn Fazl, citant Hammad Ibn Zayd, citant Mouammar, citant Zahri,  a rapporté la même chose. 1 [1]Muhammad Ibn Umar (al-Waqidi), d’Ibn Abu Sabra, d’Abbas Ibn Abdullah Ibn Ma'bad, de son père, d’Abdullah Ibn Abbas qui dit : «   Abbas Ibn Abd ul-Muttalib, suivi par des Bani Hashîm, furent les premiers à prier sur le corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Puis, les Ansars, les Mouhajirines, et les gens  succédèrent, par groupes, pour prier sur le corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Ce fut, ensuite, le tour des enfants et des femmes pour le faire ». 2[2] Waki’a Ibn Jarrah et Abdullah Ibn Numayr, d’Ismaël Ibn Abu Khalid, citent 'Âmir qui dit  qu’Ali, Fazl et Oussama descendirent à l’intérieur de la tombe et inhumèrent le corps embaumé du noble prophète, que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants. 'Âmir dit : «  Marhab ou Ibn Abu Marhab m’a raconté qu’ils amenèrent, aussi, avec eux,  Abd ul-Rahman Ibn Ouf, dans la tombe. Dans son hadith, Waki’a, citant Cho ‘bi dit que les proches du défunt s’occupent de cela. Waki’a Ibn Jarrah et Fazl Ibn Dakin, de Charik, de Jabir,  de 'Âmir, rapporte qu’il dit que quatre personnes sont descendus dans la tombe pour enterrer le corps du noble prophète, que Dieu le bénisse, lui et les siens. Dans son hadith, Fazl dit que quelqu’un qui avait vu avec ses propres yeux, ces quatre personnes, lui avait raconté cela. Fazl Ibn Dakin, de Sofyan Thawri, d’Ismaïl, d’Amer rapporte que Marhab ou Ibn Abu Marhab lui avait «  J’ai vu quatre personnes dans le tombeau du prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants, et l’une d’entre elles, c’est Abd ul-Rahman Ibn Ouf. 3 [3]Par conséquent, bien que des personnes comme Abu Bakr et Umar prirent, tout comme les autres musulmans, sur le corps du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), mais, ces derniers n’étaient pas présents à la cérémonie de son enterrement, car, s’ils y étaient présents, il se considéraient comme un honneur de descendre à l’intérieur de la tombe du prophète ( que Dieu le bénisse, lui et les siens) et ils ne perdaient pas cette grande félicité.

 


[1] Al-Tabaqat al-Kubra, Traduction, t.2, p.262.

[2] Idem, p.272.

[3] Al-Tabaqat al-Kubra, Traduction, t.2, p. 281.

 

 

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

Catégories

Random questions

  • Quel est le nom du compagnon qui été protégé contre les idolâtres par les abeilles.
    1266 تاريخ بزرگان 2011/05/22
    Le compagnon dont la dépouille a été protégée par les abeilles s’appelle Âsem ibn Thâbit Ansari le fils de d’Aflah connu sous le surnom de «Hamiy Doubr »Lorsqu’Âsem fut tu » par Hezeil, un ennemi dans la bataille de «Zat ul rajé », les idolâtres voulaient déchiqueter son cadavre. Dieu envoya les abeilles ...
  • Que faut-il faire pour faire disparaitre les difficultés et les incidents facheux
    374 دعا 2014/06/28
    Il faut d’abord retenir que les problèmes dans la vie des hommes résultent de deux facteurs: A – Certains problèmes et difficultés dans la vie de l’homme sont des épreuves auxquelles Dieu soumet les hommes. Comme Dieu dit dans le saint coran: «Nous vous éprouvons à travers la peur, la famine, ...
  • Le fait de brûler l’encens dans le but d’empêcher le mauvais sort a-t-il une preuve religieuse ?
    7286 DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE 2012/11/19
    La connaissance et la raison de l’homme sont incapables de saisir certaines réalités. Le mauvais sort fais partie des phénomènes que la raison et la connaissance n’ont pas encore pu prouver et il n’existe aucun argument sur lequel ont peut également s’appuyer pour renier ce fait. En consultant les textes ...
  • Quelle est la philosophie de l’interdiction de dire âmîn dans la prière ?
    2092 DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE 2012/05/27
    Conformément aux hadiths rapportés des gens de la demeure prophétique, Ahl-ul Bayat( bénis soient-ils), il n’est pas permis de dire âmîn dans la prière et le fait de le dire, cause l’annulation de la prière. En outre, il n’y a pas besoin de fournir de preuves pour prouver la licéité; ...
  • Que dites-vous à propos de la lecture des livres des personnages comme le docteur Ali Shari’ati ?
    1205 تاريخ بزرگان 2012/02/18
     A propos du docteur Shari’ati et ses livres, beaucoup des avis ont été avancés. A ce sujet, les partisans et ses opposants avancent des opinions plus ou moins contradictoires. Toutefois, le guide suprême de la révolution islamique émet une déclaration plutôt modérée à son sujet : « D’après moi, Shari’ati est une ...
  • Pourriez-vous me présenter, s’il vous plait, plusieurs sources sur la résurrection ?
    974 THÉOLOGIE ISLAMIQUE ANCIENNE 2011/01/04
    Certaines sources crédibles sur les débats concernant la résurrection sont les suivantes :1-     Ali-Mizan Fi Tafsir al-Qoran, le défunt Allameh Tabatabaï.2-     Tafsir Nemouneh, le vénéré Ayatollah Makarem Chirazi, de la page 181 jusqu’à la page 238.3-     Ma'âd shenâsî "Ilm al-ma'âd" (l'eschatologie), le défunt Ayatollah Mohammad Hossein Hosseini tehrani.4-     Tajdid al Eteghad, ...
  • Pourquoi dans le groupe de six personnes déterminées par Oumar selon les textes et les arguments l’imam Ali (as) n’a pas revendiqué son califat ?
    1284 تاريخ بزرگان 2012/10/24
    Premièrement l’imam Ali (as) a rappelé aux membres de ce groupe de six personnes les recommandations du prophète (ç) à son sujet ainsi que ses mérites et ses qualités par rapport à eux pour occuper le poste de calife. Deuxièmement, le silence de l’imam Ali (as) dans la plupart des ...
  • Dans quel cas l'éjaculation annule-elle le jeûne ?
    4722 DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE 2010/06/20
    Les choses qui rendent le jeûne nul sont :1- Manger et boire et manger ne serait-ce qu'une goutte ou une miette2- Faire l'acte sexuel3- Provoquer la sortie du sperme (c'est-à-dire faire soi-même quelque chose qui entraine la sortie de sperme)4- Mentir ou blasphémer en connaissance de cause au sujet de ...
  • Est-ce que celui qui ne prie pas est un mécréant ?
    1645 DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE 2012/11/19
    Le mécréant est celui qui rejette l’existence de Dieu ou son unicité, le jour du jugement, le message des prophètes divins, ou l’un des éléments fondamentaux de la religion. Les dispositions islamiques particulières s’appliquent sur une telle personne et il faut consulter les codes pratiques du musulman pour en savoir ...
  • Exposer l’importance du hadith de Kisaa.
    1445 ÉTUDE FORMELLE DU HADITH 2012/01/16
    Le saint de Kisaa qui figure dans les livres de hadiths et Mafatih ul Jinan de Sheikh Abbas Qomi présente une importance en deux aspects. L’un sur la question de l’imamat et la wilaya l’autre sur l’infaillibilité. L’imamat et la wilaya des Ahl-ul-bayt (as) sont établie à l’aide des hadiths. ...

populaire

Liens