Recherche avancée
visiter
2463
Date de mise à jour: 2012/04/19
Condensé de la question
l’origine du calendrier musulman remonte à quand ?
Question
l’origine du calendrier musulman remonte à quand ?
Résumé de la réponse

Après l’avènement de la prophétie du très vénéré Mohammad (que Dieu le bénisse,  lui et les siens), et jusqu’au temps où  les confines géographiques de l’islam se limitaient à une partie de la péninsule arabique, l’absence d’un calendrier ne posait pas problème, car il n’y avait que des contacts limités entre Musulmans et des événements généraux importants n’étaient pas abondants. En l’an 16 ou 17 ou 18, après l’hégire (l’émigration du noble prophète à Médine), le deuxième calife réunit les Compagnons du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), pour les consulter sur la mise au point d’un calendrier. Selon les précisions de Yaqoubi( 292 du calendrier chrétien),  Tabari ( 310 du calendrier chrétien), Massoudi ( 346 du calendrier chrétien), Ibn Athir ( 630 du calendrier chrétien),  et Dhahabi ( 743 du calendrier chrétien), le deuxième calife demanda l’avis du vénéré Imam Ali( béni soit-il), sur le sujet. Présent à cette délibération, le vénéré Imam Ali (béni soit-il), proposa que l’origine du calendrier musulman fut établi à partir de l’émigration du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), de la Mecque à Médine.  Cet avis fut confirmé par le deuxième calife et tous les Musulmans.

Réponse détaillée

Il faut un critère et une origine historique pour rédiger l’histoire et déterminer la date de la survenance des phénomènes historiques. Lorsque nous voulons enregistrer un fait historique, l’une des premières priorités consiste en l’existence d’une origine historique afin que nous puissions savoir dans quelle limite du temps, ce fait eut lieu. A titre d’exemple, lorsque nous volons mentionner la date de la naissance du noble prophète (que Dieu le bénisse, lui et les siens), nous sommes contraints de la mesurer avec une partie de l’histoire. C'est-à-dire, nous devons dire que le noble prophète (que Dieu le bénisse lui et les siens), naquit le 17 Rabi'ul-Awwal, durant l'année dite de « l'éléphant ».  Pour présenter un fait historique, nous avons besoin d’une origine historique. «  L’année de l’éléphant » est l’année où l’armée d’Abraha essuya l’échec et fut, totalement, anéantie. Outre les nécessités de vie et les relations sociales, l’histoire est utilisée pour ce genre de liens. Après l’avènement de la prophétie du très vénéré Mohammad (que Dieu le bénisse,  lui et les siens), et jusqu’au tems où  les confines géographiques de l’islam se limitaient à une partie de la péninsule arabique, l’absence d’un calendrier ne posait pas problème. L’origine de l’histoire était différente d’une génération à l’autre dans la péninsule arabique dans la période préislamique. A titre d’exemple, l’expédition militaire d’Abraha pour détruire  Kaaba et l’anéantissement de cette armée furent utilisés comme un critère pour mesurer le temps. 1 [1]Après l’émergence de l’islam, il n’y avait pas, pour une certaine période, une origine d’histoire précise pour les Musulmans et très probablement, « l’année de l’éléphant » était, pour eux-aussi, l’élément de base. Cependant, après l’expansion géographique de l’islam sous le règne des califes, et suite aux décrets étatiques et administratifs, émis à une vaste échelle, pour gérer les affaires de l’Etat, l’existence d’une origine de l’histoire en vue d’établir les lettres et les ordonnances publiques, étatiques et… s’avéra nécessaire. A en juger par ce qui est écrit dans les livres d’histoire,  Abou Moussa Ash’ari, se plaignit,  dans une lettre au deuxième calife, du fait que les lettres étatiques qu’il reçoit ne sont pas datées. Il dit : «  Ô Calife ! Nous recevons des lettres de ta part qui ne sont pas datées ». 2 [2] En l’an 16,  3[3] ou 17 ou 18,4[4] après l’hégire (l’émigration du noble prophète à Médine), le deuxième calife réunit les Compagnons du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), pour les consulter sur ce sujet. Lors de cette délibération, certains dirent : «  Nous calculons l’histoire comme les Perses, c'est-à-dire, nous mesurons les faits historiques par rapport aux rois, à titre d’exemple, nous disons, que cet évènement eut lieu sous le rège de tel roi. Certains dirent : Nous mesurons, comme les Romains, les faits historiques,  à partir de la royauté d’Alexandre le Grand. Ces  proposons furent rejetées, par la délibération réunissant les Compagnons du prophète. Certains proposent que la date de la naissance du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), soient considère comme le début du calendrier musulman, certains d’autres proposent la date de son décès et d’aucuns, la date de son avènement de la prophétie. Toutes ces propositions furent rejetées, lors de la délibération des  Compagnons du noble prophète. Selon les précisions de Yaqoubi( 292 du calendrier chrétien),5[5] Tabari ( 310 du calendrier chrétien), 6 [6] Massoudi ( 346 du calendrier chrétien),7[7] Ibn Athir ( 630 du calendrier chrétien), 8[8] et Dhahabi ( 743 du calendrier chrétien),9[9] le deuxième calife demanda l’avis du vénéré Imam Ali( béni soit-il), sur le sujet. Présent à cette délibération, le vénéré Imam Ali (béni soit-il), proposa que l’origine du calendrier musulman fut établi à partir de l’émigration du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), de la Mecque à Médine.  Cet avis fut confirmé par le deuxième calife et fut annoncé aux offices d’état. Depuis, tous les événements importants islamiques, dont ceux concernant les batailles du prophète (que Dieu le bénisse, lui et les siens), et ceux, survenus après l’émigration du noble prophète de la Mecque à Médine, furent établi à partir de cette origine historique.

 


[1] Tabari, Mohammad Ibn Jarir, Tarikh-e Tabari, (l’histoire de Tabari), t.2, p.392, Dar al-Tharath, Beyrouth, 1387 de l’hégire.

[2], Miskawayh Ahmad Ibn Mohammad, Tajarib al-Umam, ( les Expériences des nations), t.1, p.413, Editions Soroush, Téhéran, 2000.

[3] Dhahabi, Mohammad Ibn Ahmad, l’Histoire de l’Islam, t.3, P. 16, Darul Kutub al-Arabi, Beyrouth, 1413 de l’hégire lunaire.

[4]Ibn Kathir Dameshqi, Imad al-Dinn, Al-Bidaya Wa al-Nihaya, t.3, p.207, Dar al-Fikr, Beyrouth, 1407 de l’hégire lunaire.

[5] Yaqubi, Ahmad Ibn Abi Yaqoub, l’histoire de Yaqubi, t.2, p.145, Dar Sader, Beyrouth, Bi Ta.

[6] L’histoire de Tabari, t.4, pp. 38 et 39.

[7] Masudi, Ali Ibn Al-Hossein, Maruj al-Dhahab, t.4, p.300; Dar al-Hijra, Qom, 1409 de l’hégire lunaire.

[8] Ibn Athir, Ali Ibn Abi al-Karam, Al-Kamil Fi al-Tarikh, t.1; p.11, Dar Sader, Beyrouth, BI Ta.

[9] L’histoire de l’islam, t.3, P.163.

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

Catégories

Random questions

populaire

  • Que dit l’Islam à propos des dinosaures?
    18141 COMMENTAIRE DU CORAN 2007/12/31
    Le Coran est un livre de la guidée et tout qui supporte cet objectif (celui de guider les gens) a été mentionné dans ce Livre Sacré. La méthode utilisée pour exprimer divers sujets est : celle de se concentrer sur les aspects généraux et moins sur les détails et les ...
  • Quel est le point de vu du saint Coran au sujet des enfants nés hors mariage ?
    14289 DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE 2010/07/22
    L'enfant nés hors mariage est un enfant bâtard (enfant né à la suite de la fornication ; de l'adultère ou d'un rapport illégal), tout comme l'enfant né d'une femme avec qui on avait l'intention de se marier et que cela n'a pas abouti. Le saint Coran et les hadiths privent ...
  • Quelle invocation doit-on faire pour se faire fortune ?
    12011 ÉTHIQUE PRATIQUE 2011/03/05
    Un individu croyant et pieux garde, dans toutes les étapes de sa vie, ses liens étroits avec Dieu et ne cesse de se rappeler de Lui pour solliciter Son aide, y compris dans ses efforts d’accéder à la richesse licite, mais, il faut tenir compte d’un point très important qui ...
  • Quelle invocation ou prière doit-on réciter pour l'acquisition de la richesse?
    11577 ÉTHIQUE PRATIQUE 2009/07/22
    Même si dans les aspects de sa vie, notamment pour collaborer avec les autres, au sein de la société, ou pour acquérir la richesse par des voies légitimes et licites, un croyant ne doit pas oublier la relation avec Dieu et lui demander son aide, cependant, il faudra qu'il tienne ...
  • comment faire pour se protéger du mauvais sort ?
    9665 COMMENTAIRE DU CORAN 2011/05/22
    le mauvais sort est un fait sans preuve indéniable qui se passe dans la tête. Beaucoup de choses concordant à un clin d’œil se passent. Le regretté Sheikh Abbas Qomi recommande de lire le verset 51 de la « sourate qalam » pour se protéger du mauvais sort. En plus de ce ...
  • apportez les explications au sujet de la période de viduité et sa raison d'être
    8762 PHILOSOPHIE DU DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE 2011/10/22
    la période de viduité dans le langage législatif islamique est une période au cours de laquelle une femme divorcée ou veuve ne peut contracter un nouveau mariage. Après ce délai, elle est libre de choisir un nouveau mari. Les différentes formes de période de viduité sont:1- la période de viduité ...
  • Quels sont les bienfaits du verset de la lumière ?
    8572 SCIENCES CORANIQUES 2012/08/26
    Le noble coran est un livre de la pratique, de l’action. La lecture de ce livre constitue un prélude pour réfléchir, pour avoir la foi; et elle est, également, un moyen pour en appliquer et pratiquer la teneur. Donc, toutes ces énormes récompenses sont réunies dans la lecture des versets ...
  • Le fait de brûler l’encens dans le but d’empêcher le mauvais sort a-t-il une preuve religieuse ?
    7826 DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE 2012/11/19
    La connaissance et la raison de l’homme sont incapables de saisir certaines réalités. Le mauvais sort fais partie des phénomènes que la raison et la connaissance n’ont pas encore pu prouver et il n’existe aucun argument sur lequel ont peut également s’appuyer pour renier ce fait. En consultant les textes ...
  • Pourquoi dans la religion islamique, le chien est considéré comme un animal impur ?
    7817 PHILOSOPHIE DU DROIT ET DISPOSITIONS DE LOI ISLAMIQUE 2013/01/20
    L’un des principes islamiques fondamentaux est que les disposition de la loi suivent généralement les intérêts ou reposent sur les vrais méfaits. Sans les bienfaits et les méfaits, il ne peut avoir ni ordre, ni interdiction, ni décret d’impureté ou de pureté. La question de l’impureté du chien est une ...
  • Je me suis masturbé, à maintes reprises? Chaque fois, je me suis repenti, mais, je m'y suis adonné, de nouveau. Je vous pris, s'il vous plaît, de me conseiller comment je peux m'en débarrasser ?
    7739 ÉTHIQUE PRATIQUE 2010/08/07
    Le péché et le vice sont un bourbier. Plus l'homme s'y enfonce, moins il en ressent la mauvaise odeur. En effet, son sens de l'odorat cesse de fonctionner et il ne s'aperçoit pas qu'il s'enfonce de plus en plus dans le bourbier. Cela étant dit, si l'homme prend une décision ...

Liens