Recherche avancée
visiter
6765
Date de mise à jour: 2011/11/21
Condensé de la question
Quel rapport y a-t-il entre la morale et la confiance en Dieu.
Question
Quel rapport y a-t-il entre la morale et la confiance en Dieu.
Résumé de la réponse

Akhlaq est u mot arabe utilisé pour désigner l'ensemble des caractères et des habitudes. On entend par habitude des capacités et des aptitudes acquises qui se sont encrées dans l'âme et qui déterminent volontairement ou non le comportement et les attitudes d'un homme. On a d'un côté les vertus et de l'autre les vices dans le comportement. En ce qui concerne le Tawakhoul (le fait d'avoir confiance et se confier à Dieu) c'est une grande vertu de l'âme qui se traduit par le fait de toujours se confier à Dieu et mettre tout ce qu'on entreprend entre ses mains. La vraie confiance en Dieu n'exclue pas le fait de passer par des moyens pour obtenir un résultat. En effet, Dieu lui-même demande de se servir des moyens et de s'appuyer sur lui. Donc le rapport entre le comportement et la confiance en Dieu se situe à ce niveau: la confiance en Dieu est une vertu morale.

Réponse détaillée

Akhlaq dans le sens étymologique.

Akhlaq est le pluriel de "Khoulq" et "Khoulouq". Ces deux termes désignent les caractères et les habitudes encrées en l'homme. Ces caractères et habitudes influencent directement les actes de l'homme et font en sorte que son comportement concorde avec. Quand par exemple l'humilité devient une habitude chez quelqu'un, il manifeste volontairement ce geste chaque fois qu'il se retrouve là où il faut faire preuve d'humilité. Quand le caractère va dans un bon sens, il dévient ce qu'on appelle une vertu. Et lorsqu'il s'oriente vers un côté négatif, il devient un vice. Donc Akhlaq se définit comme l'ensemble des bons caractères (vertus) et des mauvais caractères (vices) devenus presqu'une habitude chez l'homme. [1]

Il faut retenir que "Khoulq" et "Akhlaq" sont des états d'âme et non ce qui rélève de l'action et de l'attitude. En effet, Akhlaq est la disposition et la faculté intérieure à partir desquelles découlent les mauvaises ou les bonnes attitudes d'un être humain. Donc les attitudes sont les fruits de l'Akhlaq et l'Akhlaq lui même. Ainsi, celui qui a l'attitude d'être est toujours considéré comme un homme généreux même s'il ne peut pas le faire donc à cause de la pauvreté. De même, ceux qui n'ont pas le sens de la générosité de ne donnent que pour se faire voir. Donc on ne peut pas dire de lui qu'il est généreux. En principe, tout bon ou mauvais comportement spontané chez un homme ne saurait être assimilé à ce qu'on désigne en arabe par Kholq. Le Kholq est un caractère encré dans l'être. [2]

Définition de Tawakhoul (le fait de se confier à Dieu)

Le Tawakhoul dans la morale islamique est une notion caractéristique de l'âme qui exprime un lien particulier entre l'homme et Dieu. C'est une étape du voyage de ceux qui tendent vers l'absolu, ceux qui glorifient l'unicité de Dieu et qui sont dans l'état de certitude absolue. [3]

Le Tawakhoul est une certitude intérieure qui fait en sorte que l'homme confie toutes ses affaires à Dieu et compter sur son pouvoir. [4]

Le prophète (ç) dit: " J'ai demandé à l'ange Gabriel qu'est-ce que le Tawakhoul? Gabriel a répondu: " cela veut dire être conscient de cette réalité que la créature ne peut pas causer du tort ni octroyer ou empêcher quelque chose, une raison pour ne pas compter sur les gens ou sur leur moyen. Lorsqu'un croyant a cette conviction, il n'œuvre que pour Dieu et ne compte que sur lui. Tout cela constitue la réalité et le secret du Tawakhoul. [5]

Ce grand attribut ne s'acquiert que si l'homme croit que tout ce qui se déroule dans l'univers vient de Dieu et qu'aucune autre forme n'agit en dehors de lui. On doit avoir l'intime conviction que les choses n'arrivent que par la volonté et le pouvoir de Dieu. Quiconque détient réellement cette conviction en lui a foi en Dieu et ne peut compter que sur lui. [6]

Tel est le plus grand niveau d'espérance totale. Toutefois, cette conviction a des degrés répartis comme suit:

a- Le plus bas niveau du Tawakhoul et se traduit par un degré de confiance en Dieu semblable à celui qu'on a en défense en cas de conflit. Ici, on espère beaucoup plus que le problème soit réglé.

b- Le niveau intermédiaire dans lequel on ne reconnait que Dieu en qui on  doit chercher refuge sans compter sur quoi que ce soit d'autre. Un peu comme la dépendance du bébé à la mère. Tel est le niveau intermédiaire du Tawakhoul.

c- Le niveau supérieur consiste à croire qu'on dépend totalement de Dieu, à l'image d'un cadavre à la merci de celui qui s'apprête à le laver. [7]

 Il faut surtout que le Tawakhoul n'exclue pas le Tawassoul. En d'autres termes comptés entièrement sur Dieu ne veut pas dire qu'on ne doit pas se remuer et utiliser des moyens pour aboutir à ce qu'on espère. En effet, la nature est régie par des lois dont celle de la causalité. Tout ce qui est ou n'est demeure enquête d'existence ou d'inexistence de leurs causes naturelles. Mais toutes ces causes dépendent toutes de "La cause première" et ne s'exercent que sous l'ordre et la volonté de cette cause première.

Dans le monothéisme, on parle de l'unicité dans les actes. Celui qui croit en un seul Dieu sait que l'univers dans son ensemble appartient à un souverain qui existe et qu'on appelle "Dieu"

Toutes les autres causes et effets ne dépendent que de lui. Compter sur Dieu et sur la force supranaturelle est une attitude propre à ceux qui croient en un seul Dieu car ils savent qu'il est le seul qui dispose à sa guise et agit au dessus.

 Le Tawakhoul est une attitude très apprécié dans le coran et les hadiths: "Confiez-vous à Dieu si vous avez la foi" [8]

" Dieu aime ceux qui ne comptent que sur lui" [9]

" Dieu suffit à ceux qui ne comptent que sur lui" [10]

 L'imam Baqir (as) dit: "Celui qui compte sur Dieu n'est jamais vaincu et quiconque se refugie en Dieu ne connait jamais la défaite" [11]

L'imam Ali (as) dit: "La confiance en Dieu sauve de tout mal et protège de tout ennemi" [12]

 On retiendra donc que le Tawakhoul est une vertu morale et tel est le rapport qui le li à l'Akhlaq.



[1] - Philosophie de la morale dans la perspective islamique (Falsafet Akkhalq az digoh islam), Mohsen Gharouryan, page 11, Institut Farhanghi Yamine, 2ème hégire solaire

[2] - Beheshti Akhlaq, Mahdi Neilly pour, vol 1,  page 28, Intichârât Mo'assassa tahkikati Hadharat walî Asr, les imprimeries Sharati, Qom, 1385 hégire solaire.

[3] - Beheshti Akhlaq, Mahdi Neilly pour, vol 1,  page 28, vol 2, page 701

[4] - Mi'raj al sa'ada, Molla Ahmad Naraki, page 758, Intishârât Hijrat, 8 ème édition, Qom, 1381 hégire solaire.

[6] - Mi'raj al sa'ada, Molla Ahmad Naraki, page 758, Intichârât, 8ème édition, Qom, 1381 hégire solaire

[7] - Mi'raj al sa'ada, Molla Ahmad Naraki, page 758, Intichârât Hijrat, page 764 et 765

[8] - Sourate Ma'ida: 23

[9] - Sourate Aali Imrane: 159

[10] - Sourate Talâq: 3

[11] - Mostadrak al wasa'il, Mirzâ Nouri, vol 2, page 288, Mo'assassa Ahl-Ul-bayt li ihya tourath, 1ère édition, 1408 hégire lunaire

[12] - Mountakhab Mizane Hikmat, compilé par Sayyed Hamid Hosseini, thème "Tawakhoul", Mo'assassa ilmi wa farhangui Daroul Hadith, 1385 hégire solaire.

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire