Recherche avancée
visiter
8595
Date de mise à jour: 2008/07/29
Condensé de la question
Etant donné que l’islam est une religion universelle et que le messager de l’islam est le prophète de tous les peuples, comment expliquer ce passage coranique : « Nous avons envoyé chaque prophète vers son peuple parlant la langue de son peuple » ?
Question
Il est écrit dans le saint coran : « Nous n’avons envoyé de prophète qu’avec la langue de son peuple » (afin qu’ils acceptent son message). Etant donné que l’islam est une religion universelle et que le messager de l’islam est le messager du monde entier, comment appliquer cette règle sur les nons arabes qui sont tenus de suivre la religion islamique ?
Résumé de la réponse

Bien que le noble prophète (ç) ait été envoyé, pour guider tout le monde, son appel a commencé dans un petit groupe et une petite communauté réduite puis s’est déployé progressivement à d’autres communautés beaucoup plus grandes afin de couvrir tout le monde entier. Et comme le déploiement de l’appel du prophète (ç) s’est fait grâce aux moyens ordinaires, il était alors nécessaire que son appel commence par la langue de son peuple au milieu de qui on la choisi comme prophète. Car ce premier devait au départ s’imprégner de son message-vu les limites de l’âge du prophète (ç), ensuite ce groupe de premiers gens formés devait transmettre l’islam à d’autres peuples du mode. Donc il n’y a aucune contradiction entre le fait qu’on ait envoyé le prophète (ç) pour tout le monde et qu’il parle la langue de son peuple au premier groupe des gens qu’il appelé.

Réponse détaillée

le mot arabe « Lisane » dans ce verset signifie la langue parlée, un peu comme ce qui est écrit dans ce passage : « Avec la langue arabe claire »[1] et lorsqu’on dit « avec la langue de son peuple » cela signifie avec le langage parlé au sein de son peuple. Donc le verset donne ce sens : « Nous n’avons envoyé aucun prophète vers un peuple si ce n’est pour qu’il leur parle avec leur propre langue afin qu’ils assimilent les préceptes divins.

Lorsqu’on dit que les prophètes sont envoyés dans la langue de leur peuple, cela signifie qu’ils ont été suscités et qu’ils ont appelés les gens avec la langue parlée par leur peuple et avec cette langue il était appelé à éduquer les gens peu importe si le prophète lui-même fait partie des gens et de la race de ce peuple ou alors ne fait pas partie de ce peuple mais parlant leur langue. Nous avons en guise d’exemple le prophète Loud (as) qui vivait dans une localité qui n’était pas sa localité d’origine mais qui parlait leur langue.

EST-CE QUE LE PORPHETE DE L’ISLAM A ETE ENVOYE UNIQUEMENT POUR LES PEUPLES ARABE ?

Beaucoup de versets coraniques montrent clairement que le messager de l’islam a été envoyé pour tous les hommes. Entre autre nous avons ce passage coranique : « Ô Mohammad nous ne t’avons envoyé que pour tout le monde »[2] ou encore : « Ô Mohammad dit : Ô peuple j’ai été envoyé vers vous tous »[3]. Nous avons pleins d’autres versets qui pour des raisons de » concision ne seront pas cités ici. Donc le caractère général et universel de la religion islamique est quelque chose d’indiscutable. Cependant, quant à savoir pourquoi chaque prophète envoyé vers un peuple doit parler la langue de ce peuple, cela repose sur le fait pour faire passer un message, il est nécessaire que l’émetteur et le récepteur partagent parfaitement un même code c’est-à-dire la langue et que tous ce que l’émetteur dit ne présente le moindre doute pour le récepteur. Ainsi, Dieu dit dans ce verset : « nous n’avons envoyé de prophète qu’avec la langue de son peuple c’est-à-dire a langue et le dialecte parlé par son peuple ». Cela est une preuve évidente pour étaler ces passages dans lesquels il est écrit : « afin qu’il leur explique ». Oui pour que le prophète leur explique les réalités religieuses de manière totale en utilisant la langue et le dialecte parlé de manière qu’il ne reste aucun doute dans leur esprit.[4] Et par la grâce de Dieu, il peut sortir les gens des ténèbres vers la lumière et concrétiser le but de sa mission.

Bien que le prophète (ç) aussi ait été envoyé pour tout le monde, il était nécessaire qu’il parle la langue de son peuple car la propagation de la religion doit se faire grâce aux moyens ordinaires et étant donné que la durée de vie  du prophète (ç) était courte c’est ce peuple croyant qui a reçu les premiers enseignements qui s’est retrouvé chargé de le rependre à d’autres peuples et aux générations futures. Donc c’est pour cette raison qu’il a d’abord voulu faire connaitre l’islam aux peuples de la péninsule arabe et faire d’eux des croyants afin qu’ils se lèvent en groupe pour rependre l’islam dans d’autres régions. Donc le fait qu’on l’ait envoyé pour tout le monde et qu’il soit venu parlant l’arabe ne présente aucune contradiction.[5] Raison pour laquelle le verset : « Nous n’avons envoyé de prophète qu’avec la langue de son peuple afin qu’il leur explique » signifie que Dieu n’a pas fondé l’envoi des prophètes et l’appel des gens à la religion essentiellement sur les miracles et des moyens extraordinaires. Et il n’a également pas confié de pouvoir et des moyens allant dans ce sens à ses prophètes mais il les a envoyé pour qu’il parle aux gens avec le langage ordinaire et leur transmette son message.[6]

 


[1] - Sourate Shouara : 195

[2] - Sourate Saba : 28

[3] - Sourate Aaraf : 158

[4]  - Tafsir khasan, vol 8, page 319.

[5] - Fi zoulalil Qor’an, Sayyed ibn Koutboudine Ibrahim Shazli, vol 4, page 2087, les editions Darul Shourouk, beyrouth- Le caire, 1412 hégire lunaire, 18 ème impression.

[6] - id

 

Q traductions dans d'autres langues
commentaires
nombre de commentaires 0
S'il vous plaît entrez la valeur
exemple : Yourname@YourDomane.ext
S'il vous plaît entrez la valeur
S'il vous plaît entrez la valeur

catégorie

Random questions

populaire